Carnet de route

Si j’me mouille, j’me Fâche !

Le 19/07/2017 par LACOMBE DOMI

Si j’me mouille, j’me Fâche!

 

Le sous-titre aurait pu être résumé par le mail reçu l’avant-veille de notre départ vers Cauterets…

Bonjour Domi,

Je viens de regarder météociel et le temps n'a franchement pas l'air de s'arranger !!

Malgré les masques et tubas, tu n'as pas peur qu'on se noie ?

Ça m'inquiète un peu ...A vendredi quand même ?

Bises

Ch..tal

 

Le prénom est volontairement masqué afin de ne pas dénoncer l’expéditrice de ce message pessimiste…

En effet, pour ce week-end des 01 et 02 juillet, les prévisions météo étaient tout à fait exactes : Il a plu à plein seau toute la journée de samedi ! Et le dimanche nous avons eu très chaud.

Malgré la certitude de se mouiller le samedi, je n’avais absolument pas l’intention d’annuler cette sortie et en réponse à ce triste message, j’ai répondu:

Bonjour Ch..tal,

Ne soit pas trop inquiète, samedi on risque effectivement de se mouiller un peu, mais dimanche, pour ton premier 3000 il fera beau.

A vendredi.

DOMI

 

A ma grande surprise, ce fut la seule tentative d’annulation de cette sortie pourtant promise à une humidité certaine.

Je me dois de féliciter et de remercier tous les participants à cette randonnée, car il fallait quand même une bonne dose de confiance pour me suivre à la Grande Fâche.

A l’origine, la destination pour ce « premier 3000 » devait être le Petit Vignemale, mais comme le refuge de Baysselance était complet, j’ai dû détourner le parcours vers la Grande Fâche.

Après la nuit du vendredi soir au refuge du Clot, nous aurions dû passer par les lacs de l’Embarrat et du Pourtet pour atteindre le refuge Wallon-Marcadau. Mais devant l’hostilité de la météo, nous avons choisi de nous rendre directement au refuge, sans passer par les lacs d’altitudes, qui devaient d’ailleurs, selon les gardiens des deux refuges, être enneigés depuis 2 ou 3 jours…

C’est donc trempés que nous sommes arrivés au refuge de Marcadau, où les gardiens nous ont très gentiment permis de pique-niquer à l’intérieur sur la table qui nous était réservée.

L’après-midi, les plus courageux sont partis faire une aqua-rando, tandis que Bruno et moi, prenions une féminine raclée à la belote… Puis devant tant d’adversité, nous sommes sortis faire prendre l’air et l’eau à nos vêtements qui commençait à peine à sécher !

Le lendemain, c’était GRAND BEAU !

Un dimanche comme il y en a peu : Une montagne fantastique, un groupe de randonneur volontaire, un soleil radieux, et une randonnée assez sportive, technique et … inoubliable !

Chantal et Bruno ont réussis leur « premier 3000 », et sont arrivés au sommet des 3005 m de la grande Fâche avec un sourire extraordinaire.

Quelle joie et quelle satisfaction pour moi de voir tant de bonheur !

Ensuite, il ne nous restait plus qu’à redescendre les 1500 m de dénivelé qui nous séparaient du parking du Pont d’Espagne. Long, très long !

Arrivés très tard à Angoulême, j’en connais plus d’un(e) qui ont rêvassés le lundi matin au boulot…sauf les deux retraités qui avaient fait leur premier 3000 évidemment.

CLUB ALPIN FRANCAIS ANGOUMOIS
SIÈGE SOCIAL: HALLE DES SPORTS
DE MA CAMPAGNE
41 RUE DE LA CROIX LANAUVE
16000  ANGOULEME
Contactez-nous
Tél. CAF ANGOUMOIS - Halle des Sports de Ma Campagne - 41, rue de la Croix Lanauve - 16000 ANGOULEME
Permanences :
06 72 51 41 34
Activités du club

Risques, techniques, préparation

image

                RISQUES

Plus d'infos

Webcams

WEBCAMS

          WEBCAMS

Plus d'infos

meteo

image

          METEO - AVALANCHES

Plus d'infos

TOPOS

image

               TOPOS

Plus d'infos

CONDITIONS

image

            CONDITIONS

Plus d'infos
Agenda