Carnet de route

Le 07/06/2016 par Matthieu
Y’a plus de saison ma pauv’ dame ! Planifier une sortie en Montagne est, météorologiquement parlant, assez compliqué ces temps ci, et les modèles de prévision ne sont, bien sur, pas du tout d’accord entre eux ! Alors on y va ou pas ? Car qui regarde trop la météo reste au bistrot… Bon selon les infos, on a une chance sur 2 d’avoir du beau ce weekend…alors on va tenter le coup… Maintenant reste à trouver un itinéraire où il reste suffisamment de neige, qu’elle soit bien transformé afin de limiter le risque d’avalanche ….on appelle à droite & à gauche, et à chaque fois le plan visé tombe à l’eau …à 18H on partait dans le cantal, à 18H30 plutôt le Sancy, à 19H c’était plutôt le Luchonnais…bref finalement on tentera l’Espagne !il y fait toujours beau de toute façon !! C’est en compagnie d’une troupe de joyeux lurons bien motivés, que nous prenons la route pour le val d’Aran et le très très sympathique & chaleureux refuge de Conangles. C’est bien la première fois où, lorsque l’on sort nos propres bières du sac, l’on voit le gardien nous apporter des verres avec le sourire & en nous souhaitant bonne dégustation !en plus les 2 min de marche d’approche sont appréciable à 23H… Notre indic local nous a parlé d’un sommet qui serait en bonne condition de neige selon la police, voir encore mieux selon les syndicats…y’ a plus qu’à … C’est tout sourire que le samedi matin nous démarrons les 3H d’approche, sous un ciel vaguement nuageux, qui nous laissera longtemps espérer un renversement de situation : grand bleu au sud ,mitigé à la frontière où nous sommes, et grand gris au nord coté français…. L’approche fut rythmée par les apparitions nombreuses de la faune locale : sangliers, marmottes, isards et même aigle royal ! c’est bien d’avoir dans le groupe, un jeune qui travaille dans la préservation des milieux montagnards, pour nous aider à faire la différence entre un aigle et une buse ! un grand merci à nos fidèles randonneurs qui étaient au même moment de l’autre coté de la frontière et qui, tout en marchant, discutent & rigolent à voix hautes, et font fuir toute la faune vers l’Espagne !(ils sont d’ailleurs plutôt habitués à randonner avec un gypaète barbu, très barbu même !) Le sommet visé se dénomme le Tuc de la Tallada, ou encore Pic Feixant, par le couloir Nord, mais on ne l’aura jamais vu, il restera toujours sous la brume ! On met alors le clignotant à gauche pour aller jeter un œil à son voisin, le Pic del Mig de la Tallada. Coup d’œil qui s’avérera une très sympathique initiation à l’hivernale (en plein mois de Mai !) dans le couloir Inserso, avec entre autre : -Neige béton pour arriver au pied du ressaut, ressaut déjà bien vertical qui se redressait encore… -Alternance de pente de neige -Onglées sévères -Bonnes vieilles coulées de spindrift, ces fameuses "coulures" de neige, en général dû au vent qui souffle au dessus, qui accumule de la neige fraiche et qui à un certain moment prend plaisir à couler dans le sac à dos que l’on venait juste d’ouvrir ou dans le cou entre le casque et la veste, bref plein la djeule pour par un rond… Et vu que les pentes de sorties n’inspiraient pas confiance ni la dernière longueur en neige molle sans accroche sur le roche, et enfin que le sommet et la descente restèrent sous une brume à couper au couteau et que l’on n’en avait pas sur nous, et bien on est redescendu par d’où l’on étaient monté ,le tout sous une pluie battante : on vous l’avais dit c’est sympa les sorties météo à l’espagnol ! Au refuge, la première chose qu’à fait le gardien en nous voyant tremper jusqu’au slip (non gore tex) c’est nous apporter un séchoir & de remettre du bois dans le poêle ! il est vraiment gentil ! Le lendemain, c’est sous un ciel encore plus moche que l’on se réveille (parait qu’il faisait grand beau à Angoulême…) Du coup plan B ? C’est parti pour allez découvrir le seul site officiel de dry tooling des Pyrénées : Troubat Le dry, cette pratique qui revient fort à la mode du coté des alpes ou de gratte bouc… Il n’est, pour nous du moins, en rien une finalité mais bien un moyen de se rassurer le jour où nos chères Pyrénées aurons de moins en moins de neige et où il faudra être serein sur les traversées rocheuse, les quelques (voir beaucoup de ..) mètres sans glace qui corseront les voies… Et bien Troubat, c’est le troubaba, c’est le troubadur dur…on écarquille un peu les yeux sous les voies en devers, on se dit qu’on n’aimera pas y aller d’ailleurs, c’est pour çà qu’on va aller du coté du secteur initiation, qui ressemble bien plus à ce que l’on peut retrouver en montagne. Le topo indique cotation D4, çà on connait, on va souvent à La Couronne ou Champnier… Sous une légère bruine, on se fait bien peur 1m au dessus de la dégaine, faut dire qu’on est obligé de penser au fait que, si on zip, le copain en dessous se prend une pluie de pioches voir de crampons sur le pif ! C’est bien le dry au moins, ç’est pas long : au bout de 3/4 voies, les bras sont fumés…. Le dry, activité réservée au mois de Novembre pluvieux …. Y’ a plus de saison ma pauv’ dame !
CLUB ALPIN FRANCAIS ANGOUMOIS
SIÈGE SOCIAL: HALLE DES SPORTS
DE MA CAMPAGNE
41 RUE DE LA CROIX LANAUVE
16000  ANGOULEME
Contactez-nous
Tél. CAF ANGOUMOIS - Halle des Sports de Ma Campagne - 41, rue de la Croix Lanauve - 16000 ANGOULEME
Permanences :
06 72 51 41 34
Activités du club

Risques, techniques, préparation

image

                RISQUES

Plus d'infos

Webcams

WEBCAMS

          WEBCAMS

Plus d'infos

meteo

image

          METEO - AVALANCHES

Plus d'infos

TOPOS

image

               TOPOS

Plus d'infos

CONDITIONS

image

            CONDITIONS

Plus d'infos