Carnet de route

Traversée de la chartreuse en raquettes du 26 février au 3 Mars 2017

Le 14/03/2017 par François Bonnefont

Nous étions un groupe homogène de 11 personnes qui s'était bien préparé à la traversée de la Chartreuse en raquettes en 6 étapes soit 94 km pour 4600m de dénivelé positif.

 

Oui mais on s'est fait avoir !

On avait oublié de nous dire que les raquettes seraient portées sur le sac avec, pour l’alourdir: piolet, sonde, DVA,

les dix commandements de Jacadi...et même 2 marginaux portaient aussi la nourriture de midi pour la semaine !

Bonjour les sacs....

En fait l'un dans l'autre (cette expression ne vous rappelle rien les participants ?) on a dû mettre les raquettes aux pieds une petite journée…

Départ chez Béatrice et Bernard à 7h et une grande question se pose: le chat est-il dans la maison ou dehors ?

 

Etape 1: Le Sappey en Chartreuse (nord de Grenoble) – Col de Porte

Encadrés par Bernard et Jean-Michel, c’est une journée de mise en jambe (et non de raquettes) avec montée

à l'Ecoutoux (1406 m) qui donne une vue magnifique sur Grenoble et son fog, sur la chaine des Alpes et sur Chamechaude (2082m) point culminant de la Chartreuse.

 

Etape 2: Col de Porte - Saint-Pierre de Chartreuse

Très belle étape qui nous a permis de marcher avec...devinez, et oui les raquettes ! (Bernard nous récite 1 des 10 commandements de Jacadi : faut pas marcher sur les cailloux avec les raquettes sinon on informera Jacques !)

Après avoir atteint une ligne de crêtes sur laquelle nous cheminons, nous atteignons le sommet très venté de

Charmant Som (1867m): Belle vue sur le monastère de la Grande Chartreuse et sur le massif.

Descente délicate par un itinéraire non utilisé où Bernard excelle avec son sens de l'orientation.

Arrivée à St Pierre de Chartreuse par un raidillon "pas piqué des vers" ! Repas au resto, nuit à l'hôtel, Bernard nous fait croire qu'il faut redescendre le raidillon pour aller au resto, la troupe a le moral dans les chaussettes, mais ce n'était qu'un test ! Ouf…

 

Etape 3 : Saint-Pierre de Chartreuse - La Ruchère.

Départ sous pluie fine pendant 1 heure pour rafraichir les idées, direction le monastère de la Chartreuse isolé dans le vallon et monté au col de La Ruchère avec un vent violent. Repas pris à grande vitesse nous descendons vers le gite ‘’La Cartusienne’’ où nous recevons un excellent accueil; le gite est chaud et agréable; la neige tombe après notre arrivée…Le dîner est excellent avec dessert maison, vacherin à la Chartreuse + dégustation de Chartreuse…

 

Etape 4: La Ruchère - Saint-Pierre d'Entremont.

Le matin nous avons droit au piano pendant le petit déjeuner ! Les casse-croûtes pour les faibles qui n'avaient pas prévu les repas de midi pour la semaine sont soi-disant délicieux ! (l'adresse est vraiment à retenir)

Vu le vent, la couche de neige sur le Petit Som et les pentes raides pour y accéder, Bernard modifie le tracé; nous visitons par sentiers et chemins de petits villages typiquement Chartroussins pour arriver à St-Pierre d'Entremont, village caractéristique par le fait qu'il est sur 2 dépt (Isère/Savoie) et qu'il possède (pour mesdames) une pâtisserie !

Nous sommes donc obligés de les y conduire où là, elles nous forcent à déguster des mille-feuilles et même des flans, nous faisant ainsi perdre tout le bénéfice ‘amincissant’ de notre dure journée de marche !

 

Etape 5: Saint-Pierre d'Entremont - La Plagne.

Le départ est reculé vers 10h car tombe le crachin toute la matinée; mais l'après-midi le soleil est là, nous montons dans une forêt où nous retrouvons un peu de neige qui permet à la descente de chausser, pour le fun, les raquettes.

 Etape au gite ‘La Ferme de l'ours’ ; pourquoi s'appelle-t-il ainsi ?

Accueillis par le gardien un peu bourru (genre sergent Garcia des temps modernes) il vit seul, et répond à chaque question posée par "j'sais pas, d'après vous ?"

Rapidement les filles affirment que l'ours, c'est en fait le gardien ! Que nenni car notre ours va se révéler accueillant, avec son subtil vin blanc chaud de Savoie, cultivé, intéressant, amoureux de la nature et nous montrera avec ses longues-vues chamois, bouquetins et la grotte de l'ours qui fait plusieurs kms. Elle renferme des milliers de squelettes d'ours d'où le nom du gite donné par des scientifiques venus l’explorer.

Voilà mesdames avant d'insinuer des choses, prenez votre temps...

Le gardien très bon cuisinier, utilise les produits de son élevage; il nous fait un excellent ragoût de veau broutard,

un méga-plateau de fromages locaux, et un moelleux quatre-quarts ! Il conclut avec une bouteille sortie de derrière les fagots pour le digestif.

“C’est quoi monsieur ? j'sais pas, dites-moi ?“ chacun donne son avis sur cet alcool très fort et parfumé; nous donnons notre langue à l'ours : c'est de l'Anthyllis Montana du Granier.

 Devant notre suspicion, il va chercher un livre sur les plantes pour confirmation... (2ème adresse à retenir)

 

Etape 6: La Plagne – Chambery.

Les plus fainéants (toujours les mêmes) ont commandé un casse-croûte pour midi. Le matin au lever 7 belles tranches de jambon de pays, une tomme d’Entremont, des tranches de pain énormes, et des fruits attendent sur la table 

"Préparez vos sandwiches". Là j'ai vraiment regretté d'avoir porté mes 6 boites de pâté Henaff, mes 6 boites de thon, mes 6 Babybel, mes 6 compotes…

Après la photo de groupe avec l'Ours, nous partons pour la belle et plus longue étape que le groupe va avaler comme qui rigole (Anthyllis ?) à part le petit jeune Camille qu'il nous a fallu attendre... (Peut-être le contraire, j'sais plus).

Points d’orgue de cette étape:

-l’émouvant témoignage d’un habitant de La Coche ayant vécu en direct l’effondrement spectaculaire d’une falaise du Mont Granier en janvier 2016

-la Pointe Gorgeat enneigée (1486m), superbe belvédère de 360°, vue sur Chambéry, les Bauges, la chaine des Alpes, et tout le massif de la Chartreuse !

Arrivée 16h à l'hôtel ‘Ô Pervenches’ très classe, confortable malgré ce que de mauvaises langues disaient au départ de la traversée…Nous rangeons le matériel (un des dix commandements de Jacadi) qui aurait bien pu nous servir !

 Cela nous a permis de nous tester... surtout certains.

Le soir, Bernard félicite le groupe qui a fort bien marché, sympa et solidaire. Nous fêtons un anniversaire d'une vieille: 47 printemps, elle avait oublié qu'elle était la plus jeune mis à part Camille !

 

samedi 4 :

Retour sur Angoulême: Quand Béatrice ouvre la porte de la maison, le chat est bien là, cloîtré depuis une semaine…mais Béa. avait tout prévu, croquettes, eau, litière...Il a juste envie de sortir prendre l’air !

 

Un grand merci à nos deux organisateurs pour le tracé, les étapes du soir, l'humour et les photos.

 

A refaire

 

François Bonnefont.        Photos : Bernard Braud

 

CLUB ALPIN FRANCAIS ANGOUMOIS
SIÈGE SOCIAL: HALLE DES SPORTS
DE MA CAMPAGNE
41 RUE DE LA CROIX LANAUVE
16000  ANGOULEME
Contactez-nous
Tél. CAF ANGOUMOIS - Halle des Sports de Ma Campagne - 41, rue de la Croix Lanauve - 16000 ANGOULEME
Permanences :
06 72 51 41 34
Activités du club

Risques, techniques, préparation

image

                RISQUES

Plus d'infos

Webcams

WEBCAMS

          WEBCAMS

Plus d'infos

meteo

image

          METEO - AVALANCHES

Plus d'infos

TOPOS

image

               TOPOS

Plus d'infos

CONDITIONS

image

            CONDITIONS

Plus d'infos