Carnet de route

SKYLODGE

Le 17/03/2019 par fd

 

              Confortablement accoudé sur les Skis placés entre les deux places arrières, je regarde défiler distraitement le paysage monotone. Momentanément privé de la présence de Robert retenu par ses obligations familiales, j’ai décidé de rejoindre une sortie de Ski de Montagne prévue au calendrier de notre club. En contact avec Lio il a rendu cela possible.

 

             J’ai renoué avec les vicissitudes des préparatifs, le souci des véhicules, du matériel et de l’hébergement. La multiplication des contacts durant la semaine pour définir ce qui sera faisable dès vendredi soir, sans en avoir la responsabilité, finalement une situation confortable…

« Non Domi tu ne prends pas ton véhicule…! Ah il y aura Jean et Jérôme….! Et Mattéo  son fils…? Comment on fait pour Fab…..? Pas la peine de passer au centre de Bordeaux pour Raph….! OK je vais chez Arnaud et on passe chez toi ensuite….! »

Cela faisait longtemps que je ne les avais pas rejoints, depuis Tracuit et le Bishorn. Mauvais Karma pour ce jour là, j’étais incapable de monter à la cabane du CAS sans l’aide de tous ceux qui ont porté mon matériel et Will qui m’assistait. Je me souviens de son regard, il semblait se dire; «Mais Bon Dieu il va nous crever dans les pattes le Domi….»

Le lendemain je me suis interdit de continuer - Décemment, un type qui est incapable de porter son sac ne mérite pas le sommet. 

«Bien touché le Pépé »

Impossible de récupérer, et quelle panique quand je voyais le coeur qui « tapait encore à 120 » durant la nuit.

 

             Il faut se réhabituer, s’acclimater en quelque sorte, faire fi de toutes ces plaisanteries qui ne cessent de s’échanger, ces remarques dès qu’une petite anomalie apparaît. Ces jeunes gaillards vivent selon les codes de leur époque, même si j’ai un peu de difficulté pour me sentir à l’aise j’ai bien de la chance d’être parmi eux..Je n’en perds pas une miette…! 

C’est qu’ils sont terriblement taquins et très familiers…..! Le grand Nico voulait me coller une bise……! « P..de Moine » je ne vais pas me laisser embrasser par un gaillard barbu qui m’enserre dans ses bras….Je suis «plutôt bises avec les filles moi…! »

 

J’ai beaucoup aimé le moment où la calandre de la voiture d’Arnaud a caressé la queue de l’élégant quadrupède posé au milieu de la route en lacets qui mène à Piau……

 

Fab était au volant - C’est pas un gars qui traîne sur le chemin mais il avait vu l’animal et fit ce qui était utile pour ne pas abréger la sortie….J’ai bien vu le moment où « on allait en mettre une craquée dans le postérieur du bestiau »  et débuter une carrière d’équarrisseur.

A ce moment là, Arnaud, le propriétaire de la voiture qui surveillait l’affaire car il avait bien compris que Fab montrait des dispositions pour WRC, murmura à peine audible, « Attention »…… « Y en a qui ont ri »..…Moi aussi.

 

Incroyable - Immobile dans le faisceau des phares - L’animal au port altier, cela devait être un chevreuil, tourne le museau dans notre direction, penche une oreille, là je l’ai entendu penser « Encore des Bordelais…..! » puis il consent à sauter dans le pré en contre bas pour rejoindre deux ou trois biches énamourées qui attendaient…..Silence dans le véhicule…. 

Fab embraye et « enquille » le reste du chemin vers la fin du parcours.

 

SKYLODGE…….(Ce mot évoque les Bugaboos; berceau de l’Héliski, la Colombie Britannique, les 24 mètres de poudreuse accumulés dans l’hiver à Roger Pass, les ressorts confortables et cosmopolites avec les jolies filles de la côte ouest….Mais là ce sera Piau-Engaly,neige de printemps et soleil….) 

Concept d’hébergement du consortium NP’Y qui ressemble aux auberges de jeunesse de bon niveau, restauration possible sur place qui semble assez variée, Internet et bornes d’achat des forfaits, sanitaires propres et spacieux, effort architectural simple et fonctionnel….Mais on dort où…? 

Surprise, dans des niches….! 60 cm de large - 200 cm de long peut-être…!

Ne vous réveillez jamais la nuit en sursaut, celui qui dort dans les hauts est muni de son casque s’il est sujet à ce genre de réaction….J’écris ce texte vendredi et je me tâte le crâne pour évaluer ce qui reste de la bosse que je me suis faite samedi dernier dans la nuit….!

Ne craignez pas le froid, la promiscuité assure le chauffage général et la couette est épaisse et propre……Celui qui range ses affaires est seul, les autres attendent dans le couloir d’accès aux niches…

C’est étroit…….!           

 

Finalement ce furent deux belles journées de Ski de printemps (Ben oui je mets une majuscule  à Ski….) - Port du Campbiel le samedi et Col d’accès au Pic de Bataillante dimanche - Fond d’air frais, alternance de nuages et de soleil - Lumière forte puis adoucie - Grande variété de neige skiée avec dimanche, 100 mètres de pur bonheur sur « Neige décaillée posée sur fond dur….! »

 

C’est la première fois que je fais une sortie avec deux chefs de course…..Lio et Nico sont des gars avisés, fédérateurs, ils discutent de leurs options, et quelquefois, ils ont même demandé mon avis….Ils sont gentils….! 

Samedi, dès les premiers mètres de la montée, je fus prié de passer devant par Nico, ils n’étaient ni surpris ni étonnés par ma vitesse de déplacement…..Lente la vitesse…!

Il a fallu quelquefois expliquer ma façon de tracer dans les pentes…..Je ne suis pas un adepte des déplacements en forme de «Z», je préfère les courbes entre les thalwegs et j’étais très occupé à ne faire que gérer mon pas, l’hydratation, le grignotage, et réguler un souffle de « presque cacochyme »…!

J’étais très heureux d’avoir fait mille mètres ce jour là et dans l’après-midi j’ai regretté de ne pas accompagner le groupe pour une nocturne dans la station, j’avais peur de ne pas tenir le deuxième jour….!

 

Sous le col, près de la crête qui mène à Bataillence, les dernières pentes pouvaient être un peu « plaquées », cela commençait à chauffer et il ne fût pas question de tenter le sommet, heure trop tardive……Encore le dernier, avant de « dépeauter » sur la selle étroite à la côte 2576 environ j’ai ramassé une poignée de neige au moment de la dernière conversion, enfouie jusqu’au manchon de mon gant, ma main ramène les cristaux……Bingo..! Gobelets ou Grains Ronds….? Pan de neige bien à l’ombre - réchauffement de surface - Eau liquide qui rejoint les grains les plus gros et augmente leur taille…? ou métamorphose des dendrites du plus chaud vers le plus froid par la vapeur d’eau….? Difficile à dire car je n’ai pas assez de connaissance….

« Safe » …..! La descente se fera à gauche, bien espacés, en tenant compte du point de rendez-vous fixé par Lio…..! Pied de la nervure rocheuse à gauche avant la remontée vers l’épaule…..! 

 

En groupe, plus ou moins espacés, avec de nombreux arrêts, bel itinéraire de descente dans ce terrain varié, contours d’amas rocheux, pentes larges et  progressives, soleil doux et léger vent…..

Décrochements, ruptures aisément négociables, super Ski….!

 

Et puis….. Les bières partagées grâce à la générosité de Jérôme, près du tunnel sous la frontière, au milieu de ce fatras d’équipements éparpillé autour des véhicules, Arnaud nous a demandé si on avait l’intention de récupérer de la ferraille…Histoire de monter un « bizness » style «gens du voyage », on débutait correctement puisqu’on avait déjà le campement.

 

…. Les discussions de fin de séjour dès le retour entamé……..Les courses passées, celles qui viendront, les projets de départs vers d’autres contrées……Il faut dire que Fab est contrariant…! 

Il refuse d’aller dans les Rocheuses canadiennes…! Prétextant l’éloignement, les quantités de neige fraîche, les trous profonds autour des arbres quelquefois occupés par des ours…Il a même dit qu’il pourrait faire froid…..! 

On était tous dépités…C’est un gars sérieux et fiable pourtant…Au bout d’une heure on à presque ressenti le début d’un fléchissement dans sa conviction - Il se pourrait qu’il envisage d’entrevoir l’ombre d’un revirement…. Nous étions presque rassurés, on a cru qu’il faisait un blocage sur le Sirop d’Erable…..(Dit en passant « belle vacherie » le produit….!) 

 

Matteo « fais gaffe »…! 15 de moyenne en Maths et en Français, pas moins, sinon pas de Ski…! 

A bientôt les gaillards, sur la neige ou sur quelque rocher…! Bon courage pour Lio et Nico qui partent bientôt en  formation Chef de Course. Il y aura enfin dans notre club des spécialistes du Ski de montagne disponibles, adoubés par les formations fédérales, ce n’était plus le cas depuis longtemps. Arnaud merci pour ta conduite sûre. 

               Nous ne sommes pas des Skis-Bums, Lio avait évoqué ces voyageurs de l’hiver, nos libertés sont moins complètes, mais nous avons une partie de l’état d’esprit nécessaire à cette quête….. 

Depuis combien d’années nous sommes sur les routes pour placer nos spatules dans les pentes….?







CLUB ALPIN FRANCAIS ANGOUMOIS
SIÈGE SOCIAL: HALLE DES SPORTS
DE MA CAMPAGNE
41 RUE DE LA CROIX LANAUVE
16000  ANGOULEME
Contactez-nous
Tél. CAF ANGOUMOIS - Halle des Sports de Ma Campagne - 41, rue de la Croix Lanauve - 16000 ANGOULEME
Permanences :
06 72 51 41 34
Activités du club

Risques, techniques, préparation

image

                RISQUES

Plus d'infos

Webcams

WEBCAMS

          WEBCAMS

Plus d'infos

meteo

image

          METEO - AVALANCHES

Plus d'infos

TOPOS

image

               TOPOS

Plus d'infos

CONDITIONS

image

            CONDITIONS

Plus d'infos
Agenda