Carnet de route

Quatre 3000, sinon rien: Massif du Néouvielle

Sortie :  Massif du Néouvielle du 12/09/2020

Le 12/09/2020 par MICHEL MERZEAU

Ce n'était pas gagné avec la météo. La pluie était annoncée mais il faut savoir attendre, ce qui ne rend pas l'organisation de la sortie facile. Du coup, super météo prévue au dernier moment.

Vendredi: départ d'angoulème 17h; Arrivée à Fabian, commune d'arragnouet pour prendre possession de notre hébergement, appartement pour 10 personnes, superbe, bien placé, accueil des proprios sympa.

Samedi: lever 6h. Après petit dej, notre minibus nous emmène jusqu'au lac de Capdelong. Le départ de la rando se fait au petit jour, au début du vallon d' Estaragne (2079m). Le sentier est facile, bien marqué. on s'élève ainsi jusqu'à un final un peu plus pentu, où il faut mettre les mains, mais après 950m de dénivelée, nous arrivons au pic d'Estaragne ( 3006m). Les points de vue sont superbes (360° sur le parc national des Pyrenées et sur la frontière espagnole. Quelques photos, congratulations, en cas, et nous voilà repartis. Descente jusqu'à un petit col et remontée en ligne de crète jusqu'au Campbiel (3073m). La vue est toujours aussi belle sur le Néouvielle, le pic Badet et le pic Long. Au loin tout le massif de Gavarnie semble nous inviter à une prochaine rencontre. L 'accès au pic Lentilla ( 3157m), n'est qu'une formalité. on a là encore une vue magnifique sur une partie du massif pyrénéen.La météo est au beau et la vue porte loin.. La descente vers le gourg de Cap de long est aisée. Le pic Badet et le pic Long sur notre gauche, nous accompagnent. On arrive ainsi au lac de Cap de Long qu'on longe jusqu'au Garlitz ( bar bien connu des cafistes de tous horizons mais dont la convivialité a changé me semble-t-il) ;

Dimanche: lever 6h. Navettejusqu'au lac d' Aubert par la petite route à péage après le barrage d'Orédon. Départ rando 7h15 a 2148m. L 'ascension du Néouvielle est prisée. Nous sommes dans les premiers à emprunter le sentier.L'itinéraire est long et encombré de rochers à contourner et escalader. La marche n'est pas aisée.. Nous visons la brèche de Chaussenque et virons à gauche en direction de ce qui reste des glaciers du Néouvielle. L'itinéraire est surcairné et la progression est harassante au milieu des caillasses. Nous finissons par atteindre le sommet (3014m). Vue splendide. Météo super. On voit jusqu'aux Posets. Nous ne sommes pas seuls. Randonneurs, grimpeurs, alpinistes se sont donnés le mot pour se retrouver sur ce belvédère.Devant nous, l'arète des 3 conseillers, les crètes de la Mourelle, les crètes du Ramougn, plus loin, les Alharises et les souvenirs m'envahissent. Je m'y revois avec mon copain Gégé.Que de bons moments passés sur ces rochers. Après un pique nique face à toutes ces merveilles, il est temps de penser au retour. Nous rallongeons un peu le circuit afin de réaliser une boucle. Après la brèche de Chaussenque, nous partons en traversée jusqu'au col d' Aubert (2498m) et nous descendons vers les lacs d' Aumar et d'Aubert qui scintillent sous le soleil de fin d'après midi. Nos passionnés de bains d'altitude ne manquent d'accélerer le pas afin de profiter d'un petit décrassage dans les eaux fraiches d ' Aumar. La rando s'achève. Après être repassé à l hébergement, fait une escale au bar du coin, il est est temps de rejoindre nos pénates.

Merci à vous ( les 2 Jean-Luc, Vincent, Serge, Annie, Michel, Cathy et Sylvie) de m'avoir fait confiance et d'avoir agrémenté ce we avec votre bonne humeur.

 







CLUB ALPIN FRANCAIS ANGOUMOIS
SIÈGE SOCIAL: HALLE DES SPORTS
DE MA CAMPAGNE
41 RUE DE LA CROIX LANAUVE
16000  ANGOULEME
Activités du club
Agenda