Préparation

image

 La prévention des accidents en montagne necessite:

image

LA PREPARATION:

En montagne, les activités sportives exigent toutes le respect d'un certain nombre de règles communes.
Partager avec des personnes expérimentées, se former et s'entrainer  pour developper sa technique, sa stratégie, adapter son équipement , son organisme, son mental, son attitude aux conditions exigées par l'ascension. C'est jouer la sécurité...
  
LES 10 COMMANDEMENTS DU MONTAGNARD
 
1) Préparer son itinéraire, recherche de l'information

 

Quand on part en montagne, il est plus prudent de savoir où on met les pieds. Toutes les sources d'information possibles doivent être consultées.

PREPARER SON ITINERAIRE
Le milieu
 
 
 
   
 
connaître et respecter le fonctionnement des milieux dans lesquelles on évolue : parc national, réserve, secteur privé
s’informer et respecter les périodes de nidification
ex : falaise d’Arguibelle
Connaitre les recommandations pour la pratique de la montagne et de lescalade
les conditions
La météo - avalanches
 
 
 
 
consulter le bulletin météo
connaitre les nuages et les mécanismes front chaud, froid…, foehn, brise
 
s’informer sur les conditions de course, les risques encourus,
 les risques d'avalanches
(Meteo France, Gardien de refuge, PGHM, guide, alpinistes…)
connaitre les dangers objectifs car la météo peut varier très rapidement.
 brouillard, orage, variation de la température, pluie…
Le topo
une aide pour:
 
définir les difficultés, l’engagement, les risques encourus (peuvent variées en fonction des conditions).
prévoir:  la durée dépend aussi des conditions, du niveau et du nombre de  pratiquants.
             une heure de départ adaptée.
valider l’itinéraire, un trajet allé et retour
choisir le matériel. définir le matériel adapté pour la course
La cartographie orientation 
 
vérifier l’itinéraire et les dangers exposition sérac, crevasse, zone avalancheuses, barres rocheuses, pentes raides…
 
prévoir plan de repli en cas de brouillard sans visibilité
se situer sur une carte, altimètre, boussole
savoir tirer un azimut, suivre une courbe de niveau et l’intérêt de l’erreur volontaire
connaitre la technique de la tangente à la courbe

 

Le facteur humain
Qui vient ?
Grandeur du groupe
Technique et condition physique
Communication dans le groupe
Matériel
responsabilité

 

image

METHODES D'AIDE A LA DECICION L'HIVER

=>cliquez sur le lien

La méthode 3x3 a été mise au point par le guide suisse Werner Munter dans le soucis de réduire
au maximum le risque d’avalanche.

Il ne s’agit pas là d’une méthode infaillible à reproduire à la lettre mais d’une base de réflexion qui doit nous amener à nous poser les bonnes questions avant et pendant la sortie.
C’est une démarche simple pratique et logique adaptable à n’importe quelle activité qui intègre le
facteur humain, trop souvent négligé, alors que le comportement d’un groupe et la capacité de son
responsable à le gérer sont déterminants.


Le principe consiste à s’interroger sur trois séries de variables :
• Les conditions météo
• le terrain
• le facteur humain

à trois niveaux géographiques différents :
• la préparation chez soi
• l’analyse sur le site
• la gestion pendant la sortie
 

  2) Préparer son équipement+ La trousse de secours
 L'équipement doit être adapté à la discipline pratiquée et aux conditions les plus défavorables de la montagne : orage, vent, précipitations, humidité, alternance d'ombre et de soleil, de froid et de chaleur avec des écarts qui ne sont pas comparables à ceux que l'on trouve en plaine...
Attention : le suréquipement en matériel sophistiqué peut donner une fausse impression de sécurité.
 

3) Se préparer techniquement, ne  pas surestimer ses capacités techniques

apprenez les techniques de base, adaptez votre assurage à votre progression

Chaque discipline sportive demande l'acquisition d'un minimum de techniques théorique et pratique (cartographie, orientation, météo, techniques de progression…).
 

Être rapide dans un itinéraire d'alpinisme est essentiel. Quand les membres de la cordée progressent simultanément, corde tendue, apprenez à exploiter les opportunités rapides et fiables d'assurage qu'offre le terrain (en se protégeant avec un coinceur ou autour d'un becquet). Dans les passages difficiles, prenez le
temps de bien vous protéger et d'assurer votre compagnon. Anticipez les points d'assurage en fonction des difficultés à venir et de l'itinéraire.

image

 4) Se préparer physiquement, ne pas surestimer ses capacités

 La dégradaion physique altère la lucidité, modifie les prises de décision, ralentit la capacité à dominer la difficulté et augmente le risque d'accident.

 Il faut se connaître soi-même, avoir conscience de ses possibilités et limites personnelles, aborder les difficultés avec humilité et savoir renoncer.


préparation physique.bmp
image
5) Préparer son alimentation

Savoir s’hydrater, s’alimenter en temps voulu. Privilégier la
qualité : l’artificiel (énergétique) ne suffit pas pour parvenir
au sommet.


Document PDFPlaquette_AlimentationMontagne.pdf
6) Communiquer son itinéraire
Informer les parents, les amis, les gardiens de refuges, les hôteliers ou les services de secours de ses projets (jours, horaires prévus, itinéraires).
 
7) Ne pas partir seul
 
8) Rester concentré jusqu'à la fin de la course 
La plupart des accidents se produisent à la descente.
Une course n’est vraiment terminée qu’au retour dans la vallée
.
.
 

9) Se préparer mentalement:

  • à vivre dans un milieur hostile

il faut être prêt à vivre de mauvaises nuits et de longues journées dans un univers merveilleux, mais hostile, différent et changeant.

  • à vivre en groupe. Respecter les autres, rester humble, savoir faire demi-tour, se méfier du phénomène d'entraînement de groupe 

Le club propose des sorties collectives, il faut donc accepter la vie en communauté.

L'orgeuil n'est pas de mise quand la vie, celle de la cordée et des secouristes sont en jeu. 
 
Le danger principal de l'alpinisme ne réside pas tant dans les traits de caractère de la "méchante" montagne, que dans ceux du mauvais camarade. Celui qui se lie à des compagnons de peu de confiance emporte avec lui le danger en montagne...
Andreas Fischer
 

 

10) Respecter son environnement, rapporter ses dechets
 

Connaître le milieu et respecter la nature

DOCUMENTATION

image

 

Pour bien préparer une course en altitude


Document PDFMONT-BLANC-AFFAIRE-D-ALPINISTE_1_[1].pdf
image

L'ascension du Mont Blanc est une affaire d'alpiniste. Elle exige de la préparation et des compétences.

La Coordination Montagne,créée en janvier 2012 suite aux Assises de l'alpinisme et des activités de montagne , a élaboré une plaquette pour vous aider dans la démarche pré-ascensionnelle.


Document PDFplaquette-ascension-mb.pdf
image

Demain tu pars à la montagne.

 

 Quelle chance !

onne randonnée

La montagne, c’est l’air pur, c’est la

découverte, c’est l’espace, c’est la liberté...

La liberté oui, mais pas la possibilité de

faire n’importe quoi : en montagne, il faut

être prudent, prévoyant, il faut respecter

les autres personnes, le milieu naturel, et

parfois la réglementation.

Ce petit livret va t’aider à préparer ta

sortie.


Document PDFje-pars-en-montagne.pdf
CLUB ALPIN FRANCAIS ANGOUMOIS
SIÈGE SOCIAL: HALLE DES SPORTS
DE MA CAMPAGNE
41 RUE DE LA CROIX LANAUVE
16000  ANGOULEME
Activités du club
Agenda