Pyrénéisme, portraits, les grandes dates

 

« Ascensionner, sentir écrire », « le bâton ferré ne vaut que par la plume », ces citations d’Henri Béraldi, définissent l’idéal du pyrénéiste. Les pyrénéistes donc, sont les hommes et les femmes qui ont su traduire par l’écrit et l’image leur expérience de la découverte des Pyrénées lorsqu’elle dépasse la simple approche touristique et devient exploration et ascension.

PORTRAITS

Les  grandes figures du Pyrénéisme en lien sur les sites suivants :

 

LES GRANDES DATES

Les pioniers
 
452 Mont Valiers
La légende attribue la première à l'évêque Valerius
 
1672 Mont Valiers
Par l'évêque Bernard de Marmiesse.
 
 
Découvertes par les scientifiques et topographes militaires 
 
 
1672 Première carte d'ensemble
où sont marqués les passages de france en Espagne. Par Nicolas Sanson d'Abbeville.
 
 
 
de 1786 à 1792
une commission de délimitation de la frontière franco-espagnole parcourt la montagne, partant de l'Atlantique, les travaux s'interrompant à hauteur de Gavarnie. Junker (versant français) et Heredia ( versant espagnol)  construisent ou font construire des signaux et stationnent de nombreux sommets, dont quelques 3000. En parallèle, Reboul (accompagné de Vidal au début) stationne et mesure de nombreux sommets, effectuant ainsi la première ascension connue d'un 3000.
 
1787 Ossau
 Première ascension par un berger aspois qui réalise la première  vraisemblablement à la demande des géographes Reboul et Vidal, pour y construire une tourelle de triangulation.
 
 
1787 Turon du néouvielle
le premier 3000 mètres vaincu. Par l'astronome Vidal et le chimiste Reboul.
 
1789 Quayrat
 Première ascension par le chimiste Reboul.
 
1797 Ossau
par Guillaume Delfau atteint le sommet avec le berger Mathieu. Il est attiré par l'inconnu et contrairement aux montagnards scientifiques de son temps, il s'engage dans l'ascension, dans le but d'une performance sportive.
  
 

 

Début du Pyrénéisme
 

 

1802 Mont Perdu
Première ascension par Rondo, Laurens et un berger Aragonais le 7 aout. Le 10 Aout par le botaniste Ramond de Carbonnières, Laurens et Palu.
 
1807 traversée intégrale des Pyrénées
première traversée intégrale des Pyrénées par le botaniste Augustin Pyramus de Candolle avec le guide Simon Faure, le but était de répertorier la flore locale.
 
1817 Maladetta
première ascension par Friedrich Parot et le guide Pierre Barrau pour relever les hauteurs des sommets.
 
 
1822 Pointe Chausenque
première ascension par Chaussenque (il a le gout pour l'histoire naturelle, la botanique et la géologie) et Latapie.
 
de 1825 à 1827
 les officiers géographes Coraboeuf, Testu, Peytier et Hossard triangulent les Pyrénées, ce qui les conduit à leur tour sur de grands sommets (Balaïtous, Troumouse, Montcalm...).  
  
1825 Palas, Balaitous, Pic de Troumouse, pic d'Aret, Maupas
 premières par les officiers géodesiens Peytier et Hossard.
 
1837 Pic Longue du Vignemale
première attribuée à Henri Cazaux guide et Bernard Guillemet.
 
1838 Pic Longue du Vignemale
ascension par Anne Lister et les guides Cazaux, Charles et Sanjou.
 
1842 Aneto
première ascension par le botaniste Albert de Franqueville, Platon de Tchihatchef et les guides Pierre Sanio, Pierre Redonnet, Jean Sors et Bernard Arrazau.
 
 
1847 Néouvielle
première ascension par le botaniste Vincent Chaussenque et bastien Teinturier.
 
 
 
Une conception sportive par les "Touristes" (ascensionnistes ayant un but non scientifique)
 
 à partir de 1850, les « touristes » font leur apparition avec Lézat, Russell, Packe, puis Wallon, Schrader, Gourdon...
 
1852 Pic Lezat, pic occ. des Cabrioules
  Par Lezat accompagné de Michot pour les Cabrioules.
 
1856 Posets
 Première ascension par Halkette et les guides Pierre Redonnet et Pierre Barrau.
 
1858 Ardiden
 Première ascension par Henry Russel.
 
1864 Cylindre du Marboré, Pico de Coronas, Pic des Gourg Blanc, Lustou, pic Carlit
 Première ascension par Henry Russel.
 
1864 Munia
 Première ascension par Charles Packe.
 
1864 création de la société Ramond (société de montagnards)
Par Charles Packe, Henry Russel, Emilien Fronssard et ses deux fils.
 
Henry Russel gravit le Vignemal pour la première fois.
 
 
de 1865 à 1883 Henry Russel réalise de nombreuses premières
pic Russel (1865), Pic d'Enfer (1867), Pic d'Albe (1868), Grande Fache (1874), Gabietous (1874), Pic des Tempêtes (1877), 2 ème Pic occ de la Maladeta (1877), Eriste et Grand Eriste (1878), Robinera (1878), PetitAstazou (1879), Pic des Spijeolles (1880), Clarabide (1882), Grand pic de Tapou (1883).
 
1869 Première hivernale du Vignemale
 Par Henry Russel, Hippolyte et Henry Passet. C'est la première grande ascension hivernale effectuée en Europe..
 
 
1877 Pena Telera
 Première ascension par Wallon, Latour et Faure.
 
 
1878 Grand Batchimale (pic Schrader)
 Première ascension par Franz Schrader et le guide Henry Passet.

 

 

 

 Naissance du Pyrénéisme de difficulté, acrobatique

 

  
1879 Première ascension hivernale de l'Aneto
Par Roger de Monts, B. Courrèges, B. et V. Paget.
 
1879 Vignemale par le Clot de la Hount
Première par Henri Brulle et Jean Bazillac.
 
1880 Première ascension hivernale des Posets
 
Par Roger de Monts et Célestin Passet.
 
1881 Première ascension hivernale de la Munia
 Par Roger de Monts .
 
1882 Comoloformo
Par Henri Brulle, Jean Bazillac et le guide Célestin Passet.
 
1885 couloir Swan
par Henri Passet et F.E.L. Swan.
 
1888 Face nord du Mont Perdu
par Celestin Passet, Roger de Monts et François Bernat-Salles.
 
 1889 Couloir de Gaube
 première ascension par Célestin Passet, Henri Brulle, Jean Bazillac, François Bernat-Salles et Rogers de Monts. Célestin Passet taille 1300 marches.
Considérée comme le début du Pyrénéisme de difficulté
 
 Henry Russel loue le Vignemale pour une durée de 99 ans.
 
 
1895 Face nord du Taillon
Première par Célestin Passet et Henri Brulle.
 

 

 

Les grandes Traversées
 
1902 Traversée des 3000 de l'Aneto à la Munia
Par les frères Cadier. Partis à Luchon à bicyclette et en train, ils gravirent l'Aneto, le pic du Milieu, le pic de la Maladeta, le Tusse de Maupas, le Crabrioules, le Gourgs Blancs, le Grand Batchimale, les Posets et le pic de la Munia.
 
1903 Traversée du Pic Long au Balaïtous
Par les frères Cadier. Entièrement à pied de Lourdes à Osse, ils gravirent : Le pic Long, le grand Astazou, le pic du Marboré, le Cylindre du Marboré, le Mont Perdu, le Soum de Ramond, puis (par Añisclo et Arrasas), le Taillon, le Grand Tapou, la Pique Longue du Vignemale et le Balaïtous, regagnant Osse par le col d'Iseye
 
 
1905 - 28 hauts sommets en 28 jours
 Du 19 juillet au 17 août 1905, fera parcourir au couple Le Bondidier  les massifs de Beciberi, Maladetta, et Posets, avec cinq premières à la clé (pics Margalide, Maudit, las Espadas, Beraldi, las Tourets).
 
 
1906 Traversée des Pyrénées d'est en ouest
 Par Jean Bepmale.
 

 

 

Premières à skis

1903 Tour de l'Ossau à skis
Par Louis Sallena et Louis Falisse à skis et en peaux de phoque.
 
 
1904 Aneto à skis
Première par Robach, Louis Falisse et Maurice Heid.
 
  
1904 Grottes de Cerbillona à skis
 Louis Falisse, Donnay, Cintrat et Bourdil montent à ski aux grottes de Cerbillona, à 3200 mètres. Ils poursuivent ensuite à pied à toute crête, depuis le pic du Clôt de la Hount jusqu'au sommet de la Pique Longue.
 
1906 Mont Perdu à skis
Louis Robach, Louis Falisse, Ludovic Gaurier et Porter sont les premiers à atteindre le sommet du Mont Perdu en skis.
 
Jean Arlaud prend part active au développement du ski dans les Pyrénées et devient président de la fédération Pyrénéenne de ski en 1920.

 

 

 Conquête des faces nord 

1924 Conquete du derniers 3000 vierge de la chaîne
par Jean Arlaud.
 
 
1926 Col des glaciers par la voie des séracs
première par Jean Arlaud, Marie-Louise Orta et Charles Laffont.
 
1933 Première de la pointe Chaussenque par l'aiguille des glaciers
par Jean Arlaud, G. Lescamela et P. Souriac.
 
 
1933 Face nord du Vignemale
première ascension par Henri Barrio et R. Bellocq.
 
1933 Face nord du Pic Long
Première par Roger Mailly et Robert Ollivier.
 
1933 création du Groupe Pyrénéens de Haute Montagne (GPHM)
 
 
1934 Jonction Salenques-Tempêtes jusqu'à l'Aneto
Par Robert Ollivier et Herbert Wild.
 
  
1935 Versant sud de la pointe Jean Santé
Le versant sud de la pointe Jean Santé du Pic du Midi d’Ossau est exploré et gravi par J. Arruyer, G. Busquet, F. Cazalet, Roger Mailly et Jean Santé.
 
 
1936 Face nord du Pic du Midi d'Ossau
La face nord est gravie par Robert Ollivier et trois compagnons J.Arruyer, R.Chevalier et Charles Laffont.
 
1938 Eperon ouset du Pic du Midi d'Ossau
Ascension par l'éperon nord ouest du Pic du Midi d'Ossau pour Roger Mailly et Robert Ollivier.
 
  

 

Essor de l'alpinisme de haute difficulté, l'ère de l'artificiel  

 

1954 Face nord Piton Carré
Par Jean et Pierre Ravier et J. Teillard.
 
 
1954 Face nord Grande Aiguille d'Ansabèrre
Première par Jean et Pierre Ravier et G. Santamaria.
 
1954 hivernale de la Face nord du taillon
 Première par Bernard Clos, P. Sauton et E. Escalona.
 
1956 Eperon nord du petit Pic du midi d'Ossau
Première ascension par Jean et Pierre Ravier.
 
 
1959 Pilier sud du grand pic d'Ossau
Première ascension par Patrice de Bellefon, Raymond Despiau, B. Grenier et Jean Ravier.
 
Création centrale du GR10.
 
1965 couloir de l'Y au Vignemale
Première ascension par Jean et Pierre Ravier.
 
1965 Pilier de l'Embarradère à l'Ossau
Première ascension par Jean et Pierre Ravier.
 
 

 

 Développement du libre, des enchaînements

1970 Traversée est ouest des Pyrénées
Sous la conduite de Georges Véron.
 
1974 parution topos HRP de Georges Véron.
1976 Publication des 100 plus belles courses de guide Patrice de Bellefon.
 
1974 Face nord du Petit Astazou
Première par Gerard Battaîa, Raymond Despiau et Alain Nicollet.
 
1986 Travérsée intégrale de la chaîne sur la ligne de partage des eaux
 Première par Loius Audoubert et Guy Panozzo.
 
1989 Trilogie hivernale: Couloir Swan, couloir Nord du Marboré, face nord du Mont Perdu et du Taillon
par Francis Moussel.
 
 

 

 

1993 Ouverture directe face nord de la Munia
par Patrick Gabarrou et Pascal Girault.
 
 
1993 Ouverture directe face nord du Mont Perdu
Par Patrick Gabarrou et Fred Vimal.
 
1994 "Les délinquants de l'inutile" face nord du Vignemale
 Par Benoît Dandonneau, Christian Ravier et Rémi Thivel.
 
CLUB ALPIN FRANCAIS ANGOUMOIS
SIÈGE SOCIAL: HALLE DES SPORTS
DE MA CAMPAGNE
41 RUE DE LA CROIX LANAUVE
16000  ANGOULEME
Contactez-nous
Tél. CAF ANGOUMOIS - Halle des Sports de Ma Campagne - 41, rue de la Croix Lanauve - 16000 ANGOULEME
Permanences :
06 72 51 41 34
Activités du club

Risques, techniques, préparation

image

                RISQUES

Plus d'infos

Webcams

WEBCAMS

          WEBCAMS

Plus d'infos

meteo

image

          METEO - AVALANCHES

Plus d'infos

TOPOS

image

               TOPOS

Plus d'infos

CONDITIONS

image

            CONDITIONS

Plus d'infos
Agenda