Carnet de route

Tour des vires de Gavarnie Ordessa

Le 04/09/2021 par MICHEL MERZEAU

Nous avons été gatés par cet itinéraire plaisant de bout en bout. 25 kilomètres et 1500m de dénivelée sur 2 jours.

Samedi 4 Septembre : Départ du parking du col des Tentes 2208m pour rejoindre le Port de Boucharo 2270m, col frontalier entre la France et l'Espagne. La sente sous les Gabiétous nous mène à la forqueta de Gabieto 2516m ; La vire de l' Escuzana apparaît. Elle est évidente et ludique à part une petite dalle de 3m sécurisée par une corde. Nous arrivons au col de l'Escuzana 2728m. Nous poursuivons l'ascension jusqu'au pico de Mondarruego appelé aussi pic Escuzana 2845m. On amorce une descente sur le versant opposé pour atteindre la faja del Tardiator 2550m, vire très peu fréquentée, hors sentier. Certaines portions étroites et herbeuses requièrent notre attention. Nous sortons de la vire vers 2450m pour arriver à Aguas Tuertas, vallon verdoyant , humide et habité par de nombreux isards qui nous accueillent pour un bivouac confortable. Nous respectons les horaires du parc concernant le montage des tentes. Après un diner sous les derniers rayons de soleil, chacun installe son nid, montage de tente ou tarp ou directement à la belle étoile dans un sursac. La nuit sera étoilée mais froide.

Dimanche 5. Départ pour une nouvelle vire, la plus connue, la vire des fleurs 2380m. Elle domine par endroit de plus de 1000m le canyon d'Ordessa. Le cheminement est évident. Pas de difficultés.

Le vide est toujours présent. Une attention permanente est requise. Le spectacle est grandiose. Les sommets aux alentours, pour la plupart des plus de 3000, sont superbes. La vire des fleurs se termine vers 2380m. Il nous faut maintenant remonter jusqu'à la brèche de Roland 2805m en passant par une succession de lapiaz , plateaux herbeux et lacs asséchés, tout ça sous la surveillance de nombreux isards curieux . A la brèche, les randonneurs du dimanche se sont donnés rendez vous. On les comprend. La montagne est si belle en ces jours de septembre ensoleillés. C'est au milieu de la foule que nos regards font un dernier tour sur la beauté du canyon d'Ordessa. Coté français , le paysage n'en est pas moins magnifique. Le retour au parking, en passant sur ce qui reste du glacier de la brèche , malheureusement en voie d'extinction définitive, en passant par le refuge des Sarradets, fraichement restauré, se fait au milieu d'une file ininterrompue de randonneurs.

Encore une superbe sortie en montagne en compagnie de cafistes pleins de bonne humeur qui s'achève. Merci à Sylvie, Marie, Thérèse, Christian, Vincent, Jacky et Jean Luc







CLUB ALPIN FRANCAIS ANGOUMOIS
SIÈGE SOCIAL: HALLE DES SPORTS
DE MA CAMPAGNE
41 RUE DE LA CROIX LANAUVE
16000  ANGOULEME
Activités du club