Carnet de route

En route pour l'Aragon !

Le 29/10/2021 par Françoise MAZIERES

C’est avec un temps frais mais ensoleillé que nous partons samedi matin 23 Octobre pour l’Aragon, direction Saravillo après Bielsa et Lafortunada dans la vallée de Chistau ou Gistain.

Notre équipe de 12 personnes arrive en début d’après midi pour une petite mise en jambe tranquillou avant la nuit. Nous préservons nos munitions en vue de la journée du lendemain qui s’annonce intense. Installation dans une petite auberge rustique mais fort sympathique. Vers 21h30 le tenancier commence à préparer le diner ! Pour patienter nous aurons droit à un petit vin rouge violacé local avec un arrière goût de fond de barrique très prononcé… rustique on vous a dit ! Les négociations pour un petit déjeuner matinal s’avèrent compliquées : 9h pour notre hôte et 7h pour nous ! Le lendemain matin 7h30, l’équipe bien décidée à en découdre se présente pour le petit déj mais nous nous trouvons bien seuls et prenons 1 heure de retard sur notre programme. Une heure qui nous sera fatale pour atteindre notre objectif : Le Cotiella « Géant décharné […] empreint d'une majesté bizarre » (Henry Russell : Souvenirs d'un montagnard)

Tout d’abord il faut effectuer 45 mn de piste jusqu’au refuge de Lavasar. 10h15, nous voilà enfin parti ! Très vite nous nous retrouvons dans un vaste paysage karstique où il faut avoir de solides bases en orientation pour ne pas trop s’égarer dans les champs de cailloux. Heureusement Christian et Bernard assurent !

Nous nous offrons que très très peu de pauses sachant qu’il nous effectuer 1500m de dénivelé et plus de 18km avant la nuit qui tombe vers 19h. Le paysage désertique n'est pas sans charme avec ses couleurs ocres ou grises. Malgré tous nos efforts nous décidons de renoncer alors que nous avons atteint vers 15h30 le «Colladeta de las Neiss » à 200m de dénivelé du sommet. Nous pestons contre l’aubergiste, tout ça pour 1h qui nous manque et pour une panne de réveil de notre hôte…

Le groupe se divise pour le retour, 4 personnes (Elisabeth, Jean-Luc, Bernard et Françoise) regagnent les voitures par le même chemin à bon train et les autres (Sylvie, Sylvie T, Aline, Béatrice, Murielle, Alain et Evelyne menés par Christian) préfèrent un chemin plus long mais moins pierreux qui les emmène au Collado de Santa Isabel en traversant une haute combe suspendue rendue d’une beauté sauvage par l’allongement des ombres de cette fin de journée. Nous retrouvons les véhicules sur la piste qui descend vers Saravillo et arrivons à l’auberge à 20 heures fourbus.

Le lendemain direction le Castillo Mayor. Le départ se situe sur la route de Bestué à un petit col à environ 3 km en dessous de ce village. 900m de dénivelé et 14 km. Ce sommet est en fait une barre rocheuse qui constitue un magnifique belvédère à 360°. De là on voit au nord ouest Las tres Sorores, Le Mont Perdu et plus à l’ouest le Taillon, à l’est le massif des Posets et Cotiella (grrrr……) et au sud la magnifique Peña Montañesa. Ce soir en guise d'apéritif se sera "Cervezas" sur la superbe place d'Ainsa avant de s'attaquer au gratin de pâtes aux champignons locaux concocté par notre cuisinier.

Mardi 26 Octobre. Nous faisons une petite randonnée au départ de Salinas pour aller à Tella et y effectuer la boucle des trois ermitages. 700m de dénivelé et 15km tout de même avant de reprendre la route. A 16h, après un pot de l’amitié sur une terrasse espagnole, nous quittons à regrets ce beau pays qu’est l’Aragon, son soleil splendide et ses panoramas à couper le souffle.

Tant de choses à y faire encore….

Merci à toute l’équipe pour sa bonne humeur et à nos encadrants pour leur organisation au poil !

Françoise Mazières







CLUB ALPIN FRANCAIS ANGOUMOIS
SIÈGE SOCIAL: HALLE DES SPORTS
DE MA CAMPAGNE
41 RUE DE LA CROIX LANAUVE
16000  ANGOULEME
Activités du club